top of page

La Symbolique de Pâques

L’hypersensible est en quête de sens, permanente, viscérale, parfois obsessionnelle.

Comprendre l’aide à se rassurer, à nourrir sa sensation d’être en prise avec sa vie.

Comme si son mental sur-efficient cherchait à tout prix un fil d’Ariane auquel se raccrocher pour sortir de ses tsunamis émotionnels.

C’est pourquoi j’utilise énormément la symbolique dans ma vie, et bien entendu dans mon travail.


“Est-ce que c’est vrai ? est-ce que ça existe ?”.

Là n’est pas tant la question.

Mais plutôt : “est-ce que ça me parle ? Est-ce que c’est aidant ?”


Alors, j’ai envie de te parler de Pâques.


Comme j’en parlais il y a quelques semaines, nous sommes actuellement dans une sorte de tunnel spirituel mutli-confessionnel considérable :

  • Nouvel an Zodiacal (21 mars)

  • Mois de Ramadan pour les Musulmans (depuis le 23 mars)

  • Nouvel An Maya (31 mars 2023)

  • Pessah pour les Juifs (5 avril)

  • Semaine Sainte et Pâques pour les Chrétiens (10 avril)


Or, comme l’évoque le philosophe Frédéric Lenoir dans “L’Âme du Monde”, il y a quelque chose qui relie toutes les spiritualités et religions du monde. Il y a quelque chose d’une vérité transcendantale qui traverse toutes les époques, frontières ou natures de culte.


Que l’on soit croyant.e ou non, pratiquant.e ou non, les célébrations religieuses viennent nous parler d’un inconscient collectif auquel nous sommes toutes et tous rélié.es. Cela se fait par la culture, l’histoire, les mythes fondateurs, l’éducation… éléments qui régissent une part conséquente de notre psyché. En résumé, comme le définit Carl Gustav Jung, inventeur du concept, c’est tout ce qui - au contraire d’appartenir à notre vie propre et unique - appartient à l’histoire de l’humanité et se reproduit régulièrement.


Or, je crois que si un.e hypersensible capte les informations subtiles, voire intangibles, plus que la normale, je crois qu’iel peut ressentir les fluctuations de l'égrégore de l’inconscient collectif.



Que nous raconte cette période ?

La mise au tombeau et la résurrection de Jésus.

Telle l’arcane Sans Nom du Tarot de Marseille, elle nous parle de mort et de renaissance. De mourir au matériel, à nos vieux manteaux, pour renaître à l’essentiel, purifié.e, élevé.e, sanctifié.e. Comprendre que le corps est notre temple, ce lieu où l’on vient rencontrer le divin. Une invitation à rentrer en soi pour mieux revenir au monde.


La sortie d’Égypte du peuple Hébreu.

Apprendre à partir. A laisser derrière soi. A faire le deuil. Tel l’Hermite du Tarot de Marseille, il se met en chemin sans savoir où il va, sa lanterne (sa foi) éclairant un pas après l’autre. Apprendre à partir, à laisser le passé sans craindre l’avenir. En restant au présent.


Le Ramadan

Pratique parmi les 5 piliers fondamentaux de l’Islam, le mois de Ramadan célèbre la révélation du Coran. C’est aussi un appel à s’élever spirituellement en se reconnectant à la gratitude (se rappeler la valeur de la nourriture et de la boisson en faisant l’expérience de la soif et de la faim via le jeûne), mais aussi du Pardon (de soi et des autres) et d’un exercice réflexif sur sa pratique, sa foi, mais aussi son comportement au quotidien. Tel le Bateleur du Tarot de Marseille, il fait le point sur ce qu’il a, sur ce qu’il laisse et ce qu’il embrasse, et comment il va pouvoir transformer son plomb (ses mauvaises actions, mauvais penchants, zones d’ombre…) en or (apprentissages, occasions de grandir, bonnes actions…).


Nouvel An Maya

Souvent précédé d’une semaine dite “hors du temps”, où le dieu protecteur de l’année écoulée fait place au suivant. Période où les lignes entre visible et invisible se font tenues, où il est bienvenu de prier, se recueillir, pour accompagner ce passage. Telle l’Étoile du Tarot de Marseille, c’est une période nous parle de dépouillement, de vulnérabilité, de trouver sa place sur terre avec authenticité.


Alors si dernièrement, tu expérimentes, plus que d’habitude :

troubles digestifs, besoins accrus et inexpliqués de sommeil, sensation de tristesse, maux de tête et agitation mentale, fatigue émotionnelle, larmes soudaines, envie de faire le vide, envie de tout envoyer balader, envie de replis sur soi et cocooning, fringales ou pertes d’appétit, états de conscience modifiée intenses, vagues dépressives inexpliquées… C’est peut-être que tu es en train de te faire traverser par les énergies en mouvement actuellement dans l’humanité.


Pour y remédier :

  • revenir au corps, encore et encore, que ce soit confortable ou pas (respiration, sommeil, massage, danse, sport, balade nature…)

  • honorer ton besoin de sommeil même s’il te semble absurde, sans te juger

  • prendre du temps pour l’introspection (écriture, méditation…)

Notamment, tu peux réfléchir à ces trois questions :

  • qu’est ce que j’ai besoin / envie de laisser derrière moi ? Quel deuil suis-je en train de faire ?

  • à quelle nouvelle facette de moi-même suis-je en train de m’ouvrir ? Et comment je me sens vis à vis de ça ? (peur ? enthousiasme ? jugement ?)

  • quelles sont mes ressources à disposition ? comment valoriser ce qui est déjà dans ma vie ? Et comment user des ressources pour mettre du doux sur cette traversée ? Que puis-je faire, là, maintenant, pour me faire du bien ?


Hypersensible ? Si tu sens que tu as du mal à gérer tes tsunamis émotionnels seul.e,

Que tu as du mal à faire la différence entre les énergies extérieures et les tiennes (syndrome de l’éponge)

Que tu es sans arrêt dans ta tête, dans une agitation mentale permanente, et que tu as de la difficulté à revenir dans le corps…


Alors le cycle d’ateliers en ligne Apprivoiser mon Hypersensibilité pourrait te faire beaucoup de bien. C’est 4 rendez-vous en ligne, 4 mardis de suite à partir du 25 avril 2023, dans un groupe restreint et bienveillant, pour apprendre à mieux comprendre et danser avec son hypersensibilité. Il reste quelques places. Facilités de paiement et tarifs solidaires possibles sur demande.


Au plaisir de t’accompagner dans une relation apaisée avec ta sensibilité, et d’ici-là de te lire… Joyeuses Pâques ;)



- Du doux sur Vous -


Claire Noël | Coaching Génératif & Hypersensibilité


---


48 vues0 commentaire

Comments


bottom of page