top of page

Hypersensibles et changement : incompatibilité ?

Tu vis tout à 300% et pour autant ça t'épuise ? Tu cherches la nouveauté, l'expérience, le challenge... autant que cela te terrifie ? Si on est hypersensible, est-on condamné.e à rester en boule dans son canapé pour éviter les bouleversements à tout prix ? Comment prendre soin de ses besoins liés à une très grande sensibilité tout en nourrissant une soif ardente d'intensité ? C'est le sujet de cet article ! Je m'appelle Claire Noël, je suis coach intégrative et je me suis spécialisée dans l'accompagnement de l'hypersensibilité. Aujourd'hui, je te donne 3 tips de survie pour surfer le changement avec ton hypersensibilité.



Bienvenue, dans le club très restreint des "Chercheur.euses de sensations nouvelles". Si tu t'es reconnu.e dans l'introduction de cet article, c'est que tu fais partie d'une minorité d'hypersensibles (environ 30% sur la population concernée), qui plutôt que de répondre à des caractéristiques plutôt introverties, timides, réservées, aimant la solitude, le silence, la nature, les activités calmes, la réflexion etc... est plutôt du genre boule de feu ardente à foncer dans chaque nouvelle expérience possible, amoureux.euse des sensations fortes qui font se sentir vivant.e, aussi excité.e que terrorisé.e parce que la Vie amène (et si tu te sens les deux... c'est encore un autre sujet, mais on peut parler ;))


Ainsi, tu te retrouves probablement en difficultés si, comme moi, tu es du genre "fleepé.e de la vie"*, comme on dit, et que pour autant, tu t'es dit que s'expatrier à 35 ans sur un coup de tête avec un amoureux, ça sonnait bien....


Peut-être que tu ne le sais pas si tu découvres mon travail, mais je me suis effectivement récemment expatriée en République Dominicaine. Je te passe les détails sur les rebondissements, imprévus et autres déconvenues autour du départ.... et de l'arrivée😅... par contre, ce que je peux te dire, c'est qu'en bonne hypersensible, ça a été rock'n roll à surfer. Et encore, j'ai les outils !


Les points de challenge :

- le déménagement : (qui figure quand même parmi les "grands changements" susceptibles de te faire passer la porte d'un.e psy quelle que soit ta neurologie). Pour l'hypersensible, le foyer c'est le refuge, l'endroit où iel peut baisser les armes, réguler ses émotions, vivre les process émotionnels refoulés pendant la journée, permettre au système nerveux de relâcher le niveau d'hyper-vigilance. C'est pourquoi, si tu ne te sens pas bien chez toi, cela peut être particulièrement impactant si tu es hypersensible (somatisation, perte de concentration, troubles du sommeil, irritabilité croissante...).

- l'environnement nouveau : comme l'hypersensible est en sur-captation sensorielle, émotionnelle et intellectuelle de ce qui se passe autour de lui.elle, que ce niveau d'hypersensibilité à l'extérieur est accrue en cas de sentiment d'insécurité perçue (c'est-à-dire, potentiellement tout environnement nouveau, comme par exemple, un nouveau pays avec un attrait tout particulier pour ce qu'on appellera ici "joyeux bordel" ou "art du chaos sous toutes ses formes"😅), le changement de culture et/ou d'environnement quotidien peut être source de grande fatigue et de dérèglements physiologiques (troubles digestifs, troubles du sommeil, modification du cycle hormonal).

- nouveaux codes relationnels : du fait de la culture différente - et ce, que l'on change de pays, de ville, de cadre professionnel, de cercle d'ami.e.s - les codes relationnels seront différents. Or, bien souvent, l'hypersensible a développé des capacités d'ultra-adaptation sociale qui prennent leur source dans des années d'hyper-vigilance,d'analyse et de décryptage méticuleux de la moindre de leurs interactions sociales, espionnant les micro-expressions du visage, repassant leurs échanges avant de dormir pour COMPRENDRE... voire, contrôler, et ainsi nourrir une sensation de sécurité relationnelle. Or, dans un nouveau pays, et qui plus est avec une langue différente, toutes ces grilles de lecture de compréhension et maitrise des codes, des dynamiques sociales etc... tombent à l'eau.


IMPORTANT : on s'entend, bien entendu, que tous ces challenges sont communs aux humains. Pas besoin d'être hypersensible pour être challengé.e par une expatriation ou un changement important. Cet article est là pour t'apporter des clefs de compréhension sur en quoi cela est particulièrement challengeant en cas d'hypersensibilité. Et surtout, te proposer des outils, à portée de quiconque, en toutes circonstances, pour surfer et retrouver de la sérénité... comme Jonhson ci-dessous ⬇


C'est pour ça que je te partage mes 3 tips indispensables : où que j'aille et quel que soit le contexte challengeant, Boum ! c'est un automatisme, je reviens à ces bases :


🌸Une routine : yoga, respiration, journaling...



🌸Recréer un cocon : autel, encens, du beau, du doux...



🌸Identifier / demander / trouver du support émotionnel : les ami.e.s c'est la vie (les animaux, les plantes ça marchent aussi 🥰)


Bien entendu, il y aurait plein d'autres ressources possibles à citer : le sport, les activités artistiques et créatives, la nature, le sommeil... L'idéal, c'est d'apprendre à apprivoiser sa chimie neuronale pour pouvoir choisir les bonnes ressources en fonction de ses besoins spécifiques. Aussi parce que trouver la motivation de faire du sport, par exemple, quand tu sais exactement ce que ça produit sur ton cerveau, ton système émotionnel et ton corps... c'est beaucoup plus facile de se motiver. Testé approuvé ! 😏😏😏



Conclusion


Donc non, pas besoin de rester en boule pour l'éternité. Il existe des moyens d'être au monde - devrais-je préciser "à notre monde"... - sans perdre 150 points de vie à chaque sortie. Il existe aussi des solutions très concrètes pour vivre son hypersensibilité de manière plus sereine au quotidien. Oui, c'est possible ! Vraiment. Et c'est tout le propos de la Méthode 3D.


Mais revenons-en à toi. Si après la lecture de cet article, tu te demandes si tu es hypersensible... il existe un test qui peut déjà t'aiguiller un peu. Et ça tombe bien, il est disponible gratuitement sur mon site😁 Et si tu as envie de découvrir quels sont TES indispensables "sécurité" émotionnelle pour ENFIN arrêter de "subir" les aléas de la Vie... Je ne peux que te conseiller de nous rejoindre pour les Ateliers APPRIVOISER SON HYPERSENSIBILITE. Ça commence le 16 octobre pour 6 semaines, avec des rendez-vous en ligne en effectif réduit pour un cadre ULTRA privilégié. Tu retrouveras toutes les infos en cliquant ICI. Et toi, c'est quoi tes indispensables pour surfer les bouleversements ? Tu nous racontes en commentaire ? ☺️🙏🥰 D'ici là, hypersensible ou pas, je t'envoie...

- Du Doux sur Toi - 🌸


Claire Noël | coaching intégratif & hypersensibilité

www.clairenoel.fr

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page